UN NOUVEL ÉLAN POUR LA FORMATION SUR LA COGESTION ADAPTATIVE COMMUNAUTAIRE DES ÎLES DU PACIFIQUE
08 Apr 2015
Article

La formation sur la Cogestion adaptative communautaire des îles du Pacifique(PICCC) est une initiative de renforcement des capacités efficace pour les professionnels de la conservation de la biodiversité des îles du Pacifique.Organisée à plusieurs reprises depuis 2000,cette formation a gagné une nouvelle force en 2015 grâce à l'appui de partenaires importants,comme Institut des sciences appliquées de Université du Pacifique Sud(USP), le Réseau des aires marines localement gérées,le Secrétariat du Programme régional océanien de l'environnement(SPREP),le Programme pour la biodiversite et la gestion des aires protégées(BIOPAMA) et le MACBIO, ainsi que d'autres partenaires régionaux.Leurs efforts concrets visent à donner un nouvel élan, à actualiser et à consolider la formation pendant 5 ans (2015-2019).

Les îles du Pacifique sont dispersées sur un tiers de la superficie de notre planète, et abritent des habitats et une diversité biologique marine extrêmement riche, qui se traduit également par une diversité remarquable des cultures de ses populations. Cependant, cette diversité pose de nombreux problème aux gestionnaires de ressources. Jusqu’à récemment, cela représentait un problème significatif en termes de renforcement des capacités, car la plupart des informations et de l’expertise modernes ne sont pas adaptées aux caractéristiques des îles du Pacifique, où les communautés sont, dans la plupart des cas, propriétaires coutumières de la terre. 

Commencée en 2000, la formation sur la Cogestion adaptative communautaire des îles du Pacifique (PICCC) a été développée spécialement pour apporter une solution à ce problème. L’objectif était de créer une formation spécifiquement adaptée aux besoins du Pacifique, largement basée sur les enseignements et principes liés aux aires marines localement gérées. Depuis sa création en 2000, la formation a vu passer plus de 120 participants originaires de 16 pays et territoires du Pacifique, y compris des chefs communautaires, de nombreux employés des ministères de l’environnement, des ressources marines et de la pêche, et des ONG de conservation internationales et surtout nationales. 

La formation PICCC est une formation professionnelle, qui offre aux participants des compétences, des informations et une expérience dans la gestion adaptative communautaire pour les aires protégées et la conservation. Elle se divise en trois phases : un apprentissage physique à l’université du Pacifique Sud (USP) et sur le terrain ; l’application des connaissances sur le lieu de travail ou dans la communauté ; le retour à l’USP pour réfléchir sur, et partager, les expériences. L’édition 2015 de la formation suivra cette structure, et la première phase aura donc lieu à l’université USP, Suva, Fiji, du 17 mars au 13 avril 2015. 

L’élément indispensable au succès de cette formation est la contribution des partenaires, qui offrent un soutien en nature en donnant de leur temps et en faisant partager leur enthousiasme pour présenter des classes, réaliser des excursions sur le terrain, partager leurs expériences et promouvoir les réseaux d’anciens élèves. Les principaux partenaires de la formation se sont engagés pour faire revivre, actualiser et consolider une nouvelle PICCC sur une période de 5 ans (2015-2019) dans laquelle au moins 3 formations Pacifique régionales et au moins 2 formations sous-régionales ou adaptées seront dispensées. 

Cette approche est fortement soutenue par le Plan d’action régional de renforcement des capacités, actuellement dans la période finale, du Programme BIOPAMA. Elle demandera le soutien collectif, la promotion et l’engagement financier régulier de plusieurs gouvernements, institutions régionales, ONG et autres parrains. Les initiatives régionales comme le Groupe de travail des aires protégées de la Table-ronde des îles du Pacifique pour la conservation de la nature et les aires protégées seront des agents essentiels à cette ambition.

Share