La création d’Observatoires régionaux pour les aires protégées et la biodiversité est un élément central du BIOPAMA – dont l’objectif est de renforcer les capacités pour améliorer le processus décisionnel lié à la gestion des aires protégées et à la conservation de la biodiversité (terrestre et marine). Le terme « Observatoire » est utilisé dans différents contextes dans le monde. Dans le cas du BIOPAMA, ce terme inclut l’objectif de fournir les meilleures données scientifiques et connaissances traditionnelles disponibles, et les enseignements tirés  des activités sur le terrain. 

Les Observatoires – désormais nommés selon les régions concernées – servent également de centres de connaissances pour la région. Ils facilitent la mise en réseau des experts et des institutions et coordonnent le soutien politique et technique avec les organismes nationaux et les organisations régionales. 

Les Observatoires se focaliseront sur la mise en réseau et les communications entre les parties prenantes, et fourniront un accès privilégié aux données et informations sur la biodiversité et les aires protégées, afin de soutenir les processus décisionnels et politiques. Le BIOPAMA s’impliquera en priorité avec les organismes et institutions de niveau national et régional, avec une interaction ciblée avec les gestionnaires d’aires protégées. 

Chaque Observatoire possède son Système régional d’informations de référence (RRIS). Ce Système intègre différents types de données et informations sur les aires protégées et la biodiversité, en utilisant des services Web « open sources ». Le Système régional d’informations de référence du BIOPAMA est accessible à l’adresse : http://rris.biopama.org/ 

Chaque Observatoire hébergera une version du Système régional d’informations de référence adaptée aux besoins et priorités en informations de la région.

L'observatoire pour l'Afrique centrale et de l'ouest
Cameroun-KUDATUBE: séance de sensibilisation dans la Réserve de Faune de Douala Edéa

L’Observatoire en Afrique centrale et de l’ouest se focalise sur l’analyse du contexte des aires protégées et l’amélioration de l’efficacité de gestion à travers un outil de planification et de suivi de la gestion des aires protégées et des systèmes d’aires protégées. Cet outil se présente sous la forme d’un formulaire digital offrant un protocole pour la collecte détaillée et l’analyse des données relatives aux six dimensions du suivi de l’efficacité de gestion de l’UICN (contexte, impact, résultats, processus, intrants, planification) pour chaque site, ainsi que pour tous les niveaux organisationnels hiérarchiques (systèmes nationaux, réseaux, systèmes régionaux). La collecte et l’analyse des informations avec le staff des aires protégées et des Agences Nationales d’aires protégées dans 50 à 80 aires protégées en 2015 sera soutenue par un réseau de coaches régionaux issues des agences nationales qui assureront le soutien des gestionnaires d’aires protégées dans leur travail.

L'observatoire pour l'Afrique orientale et australe
Women drinking at water source in forest landscape, Tanzania

La mission des Observatoires est de faire davantage entendre les préoccupations liées à la biodiversité et aux aires protégées dans les processus de planification, et de veiller à ce que celles-ci soient intégrées dans tous les secteurs, notamment les industries extractives, l’agriculture, la pêche et les infrastructures. L’Observatoire de la région d’Afrique orientale et australe sera déployé à travers quatre centres planifiés, reliés par la suite aux Commissions économiques régionales de la région. L’objectif est de garantir la pertinence de l’information accessible par le biais des Observatoires par rapport aux besoins de chaque sous-région. 

L'Observatoire pour l'Afrique de l'Est: eac-rris.biopama.org

Le premier centre de la région est hébergé par la Communauté d’Afrique de l’Est, et un deuxième centre est en cours de négociation avec la Communauté de développement de l’Afrique australe. Celle-ci fera le lien avec les initiatives existantes axées sur les aires de conservation transfrontalières, et sera au départ une plateforme d’engagement et d’informations pour la communauté des aires de conservation transfrontalières. Des discussions avec l’Agence intergouvernementale pour le développement (IGAD, sous-région de la Corne de l’Afrique) et la Commission de l’océan Indien seront poursuivies dans les prochains mois.

Le Portail des Caraïbes (the Caribbean Gateway)
The Bahamas are located off the southeastern tip of Florida and host forests, wetlands, swamps, and the Andros Barrier Reef, the second largest barrier reef in the western hemisphere. The Bahamas island eco-region consists of over 3,000 low-lying islands

Relier les données et l’amélioration du processus décisionnel:   

caribbean-rris.biopama.org     

Le Portail sur les aires protégées des Caraïbes est hébergé par l’université des West Indies et situé dans le Centre pour la gestion des ressources et des études environnementales (CERMES), un département de la faculté des Sciences et des Technologies du campus de Cave Hill, Barbade. Le Portail des Caraïbes – un portail permettant d’accéder aux données et aux outils d’analyse pour la biodiversité et la gestion des aires protégées – sera chargé du maintien du Système régional d’informations de référence pour la région. Les données et outils couvrent plusieurs thèmes, notamment les écosystèmes terrestres et marins, les espèces et les habitats, les services écosystémiques, les moyens d’existence, les pressions et les menaces, la gestion et la gouvernance, et offrent également des informations sur les formations existantes, et un forum de discussion.

Le Portail sur les aires protégées des îles du Pacifique (PIPAP)
Nacula, Iles Yasawa, Fiji - IUCN\James Dalton

Connecter les peuples, les connaissances et l’information

Le Secrétariat du Programme régional océanien de l’environnement (SPREP) héberge le Système régional d’informations de référence du Pacifique du BIOPAMA, en l’intégrant dans le Portail sur les aires protégées des îles du Pacifique (PIPAP), un portail régional d’échanges d’informations destiné aux professionnels des aires protégées. S’appuyant sur les informations pertinentes disponibles sur les plateformes d’informations existantes au sein du Secrétariat du Programme régional océanien de l’environnement (SPREP), ainsi que sur des informations périodiquement mises à jour provenant des pays membres et d’initiatives régionales complémentaires, le Portail sur les aires protégées des îles du Pacifique (PIPAP) permet d’accéder à une base de données informatives exhaustive sur les aires protégées du Pacifique.

Dernières nouvelles sur les observatoires du BIOPAMA

25 Apr 2017
Factsheet

The need to improve governance and regular maintenance of Caribbean protected areas led to the creation of the Caribbean Protected Areas Gateway, a free, open-access platform launched in 2016 so that researchers, academicians, government conservation agencies and nongovernmental organisations can share and access maps, data and information on natural resources, biodiversity and protected areas management.

28 Feb 2017
News

Samoa has been at the forefront of efforts to protect its unique biodiversity and ecosystems. It is home to O le Pupu Pu'e National Park, established in 1978, the first national park declared in the South Pacific. A national workshop for protected area stakeholder's, co-organised and implemented by the Secretariat of the Pacific Regional Environment Programme (SPREP) and the Samoa Ministry of Natural Resources and Environment (MNRE) was completed for Samoa this month to help initiate measures to improve data and information on Samoa's protected areas.

04 Jan 2017
News story

Un atelier national à destination des parties prenantes des îles Kiribati s’est terminé ce mois-ci, et permettra de commencer les activités nationales dans le cadre du Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées.

16 Dec 2016
Article

L’année 2016 marque la cinquième année des activités du BIOPAMA dans les pays Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP).

12 Dec 2016
Article

Comment les données ouvertes peuvent-elles contribuer à une meilleure prise de décisions au sein des aires protégées ?

Une courte vidéo Blogspot sur l’importance des données ouvertes pour la gouvernance et la prise de décisions dans les aires protégées des Caraïbes.