Le recensement et analyse des études d’efficacité de gestion des aires protégées en Afrique Centrale et Occidentale

5 March 2021

Consultation pour le recensement et analyse des études d’efficacité de gestion des aires protégées en Afrique Centrale et Occidentale: postulez avant le 18 mars 2021 à minuit GMT.

Le Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA) vise à améliorer la conservation à long terme et l’utilisation durable des ressources naturelles dans les pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), dans les aires protégées et les communautés avoisinantes. Il s’agit d’une initiative du Groupe de pays ACP financée par le 11e Fonds européen de développement de l’Union européenne, mise en oeuvre conjointement par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Centre commun de recherche de la Commission européenne (CCR-CE). S’appuyant sur les cinq premières années d’activités financées par le 10e Fonds européen de développement, la seconde phase du BIOPAMA offre des outils pour la gestion des données et de l’information, des services pour l’amélioration des connaissances et des capacités en faveur de la planification et de la prise de décision des aires protégées, et des opportunités de financement pour des actions spécifiques locales.

Travaillant sous la supervision directe de la coordinatrice régionale du BIOPAMA, le rôle clé le/la consultant/e est d’examiner et d’évaluer l’efficacité de la gestion des aires protégées, la gouvernance et les évaluations sociales menées et les outils utilisés dans la région de l’Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale. Ces informations seront utilisées pour développer un programme d’ateliers pour aider les pays à comprendre quels outils sont disponibles, lesquels utiliser et à quel moment ainsi que les meilleures pratiques pour chacun. Ainsi, l’objectif est de fournir une base sur laquelle BIOPAMA peut améliorer l’utilisation et l’application de l’efficacité de la gestion, de la gouvernance et des évaluations sociales pour améliorer la conservation de la biodiversité et le développement durable.

Le/La consultante examinera la littérature pertinente existante et assurera la liaison avec les parties prenantes concernées (principalement les gestionnaires) pour élaborer un rapport sur les évaluations d’efficacité de gestion qui ont précédemment été effectuées et si elles sont ou non accessibles au public. Le/La consultante prendra un échantillon parmi les 26 pays de la région afin de faciliter cette tâche. Ces informations seront mises au service des observatoires régionaux (Observatoire des forets d’Afrique Centrale – OFAC et Observatoire pour la biodiversité et les aires protégées d’Afrique de l’Ouest – OBAPAO) et seront utilisées pour renseigner les pays sur les outils disponibles, ceux dont l’utilisation est encouragée et les meilleures pratiques liées à chaque outil.

Tous les détails de cette offre de consultance sont disponibles dans ce document.

Related News