STG-WA-545: Projet d’appui à la conservation et à la gestion durable des écosystèmes marins et côtiers de Cayar

18 June 2021

Dans l’objectif de faire face à la raréfaction des ressources et à l’érosion de la biodiversité marine et côtière, l’Etat du Sénégal est depuis 2004 dans un processus d’intensification d’un réseau d’aires marines protégées (AMP). C’est dans cette logique que L’AMP de Cayar a été créé le 04 Novembre 2004 par décret 2004-1408.

L’aire marine de Cayar est située dans la région de Thiès, Commune de Cayar (58 km au Nord de Dakar) et couvre une superficie de 17 100 ha. Les Objectifs de création sont [1] :

  • Protéger un habitat spécifique (canyon de Cayar) et les espèces vulnérables ;
  • Protéger les frayères et les nourriceries ;
  • Appuyer les initiatives locales d’utilisation durable des ressources marines et côtières. 

Source : DAMCP

Cette AMP bénéficie depuis novembre 2020 de l’appui du programme BIOPAMA[1] pour la mise en œuvre du « Projet d’appui à la conservation et à la gestion durable des écosystèmes marins et côtiers de Cayar » financé à hauteur de 99 988, 93 euros. Ce projet d’une durée de 12 mois s’appuie sur deux actions prioritaires :

  • Appui technique à la surveillance et au suivi des espèces
  • Renforcement de capacités des acteurs locaux dans la gestion des écosystèmes

Après Six (6) mois de mise en œuvre, des avancées ont été notées dans le renforcement de capacités des acteurs. Il s’agit principalement de la préservation de l’aire protégée et l’implication des communautés. Soixante-huit (68) acteurs représentant les agents de l’AMP, des élus locaux et des membres des communautés avoisinants l’AMP ont été renforcés dans des thématiques différentes telles que :

  • Le suivi et la surveillance de la reproduction des tortues marines ;
  • Le suivi écologique des espèces et des habitats ;
  • Les techniques de préparation de pépinière et de plantation ;
  • Le changement climatique et le lien avec la réduction de la biodiversité ;
  • La gouvernance et l’efficacité de gestion des AMPs ;
  • Les métiers de l’Ecotourisme et l’identification des potentialités écotouristiques.

Afin de renforcer les capacités logistiques et infrastructurelles pour l’observation et la surveillance, les travaux d’implantation d’une tour d’observation des oiseaux d’eau ainsi que l’acquisition d’un véhicule et d’un quad sont en cours.

Concernant la restauration de la partie dégradée des écosystèmes marins et côtiers, la plantation de cinq mille (5 000) plants de filaos, deux cent cinquante (250) cocotiers et l’immersion de deux cent cinquante (250) récifs artificiels en buse sont prévus pour la seconde période du projet.

Un des atouts majeurs de ce projet est l’implication des communautés. Une forte mobilisation des jeunes (215) a permis lors de la journée mondiale de l’environnement, le 05 juin 2021 de mener des activités de nettoyage de la plage et des sites de nidification des tortues marines. A noter également la forte implication des femmes dans les activités du projet. Près de 88 femmes ont participé aux activités menées lors de la journée mondiale de l’environnement, 05 juin 2021.

Renforcement de capacités des acteurs, AMP Cayar (Senegal) AMPC, 2021

Figure 1 : Plants destinés à la restauration de la bande de filaos, AMPC 2021

Figure 2 : Implantation de la tour d’observation des oiseaux d’eau, AMPC, 2021

Figure 3 : Acquisition 250 récifs-CréditAMPC, 2021

Figure 4 : Nettoyage de la plage lors de la journée mondiale de l’environnement, 05 Juin 2021, AMP Cayar

[1] Le programme BIOPAMA est une initiative du groupe d’Etat ACP, financé par l’Union Européenne.

[1] source1 : damcp damcp.sec.gouv.sn/content/aire-marine-protégée-de-Cayar

Related News